A maré a maré (*)

 

 

A maré a maré me leva ao céu
a maré a maré me leva ao céu
 
A jangada me leva
pra outro lugar
eu nao sei onde eu vou
nas ondas do mar
 
A maré a maré me leva ao céu
a maré a maré me leva ao céu
 
O chicote me corta
me faz chorar
eu nao quero mais isso
vo-la pro mar
 
A maré a maré me leva ao céu
a maré a maré me leva ao céu
 
Eu perdi a razao
do meu sofrimento
porque a escravidão
no tem fundamento
 
A maré a maré me leva ao céu
a maré a maré me leva ao céu
 
vou me embora da terra
eu vou pro mar
no navio negreiro
peço a Iémanjah
 
A maré a maré me leva ao céu
a maré a maré me leva ao céu
 
Onda vai onda vem
não vai parar
vou pedir proteção
a mãe Iémanjah
 
A maré a maré me leva ao céu
a maré a maré me leva ao céu
       
La marée, la marée m’emmène au ciel
La marée, la marée m’emmène au ciel
 
Le radeau m'amène
quelque part ailleurs
Je ne sais pas où je vais
sur les vagues de l'océan
 
La marée, la marée m’emmène au ciel
La marée, la marée m’emmène au ciel
 
Le fouet me coupe
ça me fait pleurer
Je ne veux plus de ça
je vais à la mer
 
La marée, la marée m’emmène au ciel
La marée, la marée m’emmène au ciel
 
J'ai perdu la raison
de ma souffrance
parce que l'esclavage
n’a pas de fondement
 
La marée, la marée m’emmène au ciel
La marée, la marée m’emmène au ciel
 
Je m’en vais de la terre
Je vais à la mer
dans le navire négrier
je demande à Iémanjah
 
La marée, la marée m’emmène au ciel
La marée, la marée m’emmène au ciel
 
La Vague va, la vague vient
Elle se ne s'arrêtera pas
Je demande la protection
à la mère Iémanjah
 
La marée, la marée m’emmène au ciel
La marée, la marée m’emmène au ciel